dimanche 4 mars 2007

Le vidangeur fou et autres histoires

Oui, oui, ça manque de mises à jour, désolé.... Le MySpace prend de la place dans la vie ! Ha ! Avec un blog là aussi, urgh........ On repart avec des événements douteux des deux derniers jours. Plutôt fatiguant.

Ce vendredi, en rentrant chez moi, je me suis pogné avec un vidangeur !!! C'est difficile à croire... Je rentrais sagement et joyeux (pour une fois) malgré la longue journée difficile, en plus d'être la dernière de la semaine et tout allait pour le mieux. Quelques courses, tout va bien.

Après le métro et tout, je marche sur PIE-IX avec, à l'avant, une jeune fille qui ne marche pas ben ben vite, mais je ne la presse pas vu les conditions (il ne neige plus, mais c'est enneigée) et je suis de bonne humeur donc ça ne me dérange pas trop de marcher plus lentement. On commence à voir des vidangeurs un peu plus loin qui garroche les sacs de vidanges du trottoir jusque dans la rue vu l'enneigement. Il swinge une poignée, la jeune fille passe et moi après. Je suis dans mes pensées, sans méchanceté avec du Skinny Puppy dans les oreilles.

J'entend quelque chose comme à retardement et je me rend compte de ce que c'était et je comprend que c'est adressé à moi. Je me retourne pour voir et c'est le vidangeur !!! Je ne sais pas s'il en a ras le bol de sa journée et voulait gueuler du stock sur quelqu'un et voyant un mec avec des écouteurs, il s'est lâché loose. Mais vu mon otite récente (autre événement chiant), je ne met pas la musique forte..... Et voici ce qui a suivi....

Vidangeur: Tu mériterais que j'te les calisse dans face mon estie !

*Je me retourne*

Moi: Pardon ?

Vidangeur: Tu pouvais pas attendre estie ?!

Moi: C'est quoi ton problème ?

Vidangeur: T'aurais pu attendre !

Moi: Tu laissais passer du monde !

Vidangeur: Tu t'en rtourne chez vous pressé, hein ?! Tu pouvais pas attendre !

Moi: De quoi tu parles ?!

Vidangeur: Va-t-en donc chez vous l'cave !

Moi: VA DON CHIER !

(c'est un peu abrégé, mais les paroles sont véridiques)

Et là, il fait son tough et s'approche à 2 pouces de ma gueule. Je ne bronche pas. Pissed off, je ne suis pas le visage le plus gentil du monde. Il répète la même chose pour l'attente, je dis la même chose sur l'attente, il ajoute des sacres et je deviens vraiment en crisse (mais je rallonge sa job, le gars dans le camion attend, l'autre dans la rue aussi). J'ai mes mains dans mes poches, mais c'est fou ce qu'elles voulaient partir. Il fini par lâcher 2-3 autres trucs, je lui dis qu'il est con et c'est lui qui se délaisse. En se retournant, il rentre dans une jeune fille et il s'excuse, mais la fille regardait le tout et dis « t'es ben con !» et me regarde avec sympathie. Moi trop pissed, je dis un gros SACRAMENT en l'air....

J'aurais peut-être dû parler à la fille, ça m'aurait calmé un peu mais je voyais trop rouge. Ostie de situation mongole !!! C'est le genre de petites choses qui me mettent vraiment en rogne. C'est vraiment une aggression chiante de nul part quand tu reprend espoir.... Chiant........

Et c'est pas fini ! Le lendemain (donc hier soir), je suis allé au show de TV ON THE RADIO. Parlons un peu de ce truc avant de tomber dans le bordel. Vraiment magique comme prestation. De vrais musicens qui s'amusaient tout souriant, etc.... Un style de musique qui se décrit difficilement. Dans le rappel, ça jouait partout dans tous les coins. Tout le monde cognait un peu partout sur le stage, le band qui ouvrait avant eux aussi. Vraiment bien. En plus, j'étais en plein milieu du stage à moins d'un mètre de la scène durant tout le concert ! Yeah ! Mes pièces favorites ont passé en plus.... Une amie a pris des photos, on verra si je les ai pour en mettre quelques-unes ici.

Alors... La continuation des situations douteuses. C'est la seule mauvaise note de ma soirée. C'est dommage, ça me laisse un arrière-goût de mauvaise soirée, mais pourtant....... C'est un mec qui s'est pointé derrière moi pour la dernière chanson du rappel et il était incroyablement imbécile avec des coups de coudes (c'était pas un show à trash, loin de là et disons que je connais les shows à trash). J'ai fait le dos dur et il se calme. Il recommence. Merde.

Je me retourne et le regarde d'un air bête. Il cherche le trouble en se pensant tough et croyant à un trash ou je ne sais quoi de dernière minute. Je me redresse plus fermement en le plaquant un peu pour qu'il se calme, il commençait à faire chier pas seulement que moi. Je me retourne. Là, il me dit « what's your problem ? ». « Trying to enjoy the end of the show » que je répond. Je me retourne vers le show et là, il me sacre des coups d'avant-bras dans l'dos en me poussant vers l'avant sur une dame en me disant « Have some fun, have some fun, have some fun » en me teasant. Merde.

Je me retourne et le garroche fortement dans la foule. Il fini par revenir, me traite d'idiot, mais ne me touche plus après ça. J'étais bleu. S'il me retouchait, je lui éclatais la gueule. Pourtant, je ne suis pas violent, mais avec tout ce qui arrive ces temps-ci... Plus tard mes amis ont dit qu'ils étaient certain que j'allais me battre. Eh ben, pas grand monde qui me voit pissed, mais j'ai mes limites. En tout cas....... C'est ça.

L'autre imbécile, c'est le gars de la sécurité en sortant qui me poussait pendant que j'enfilais mon manteau, venant juste de le prendre du vestiaire et me dirigeant pourtant à la sortie. Il me disait qu'il faut sortir. Qu'est-ce que tu crois que je fais imbécile ? What the ?!

Est-ce moi ?!

Des aggressions qui arrivent de nul part sans que tu n'ai fait quoi que ce soit de mal. C'est vraiment enrageant. En tout cas, on peut voir que la majorité des imbéciles crient fort, mais lorsque la confrontation est là, ils abandonnent. Déjà ça de gagné.... Bon, c'est tout pour aujourd'hui. On se revoit sur de meilleures notes les aminches.

2 commentaires:

benjamAnt a dit...

Yo! Welcome back!

Damn, tout le monde te cherche ou quoi?!? En fait, t'es pas le seul. On me cherche moi aussi. L'hiver est long, les gens sont tannés, deviennent agressifs, et ils aiment bien s'offrir un p'tit powertrip de temps à autre. Le seul problème, c'est quand ils tombent sur un gars comme toi et moi; tenez-vous le pour dit, les faux tough de Montréal : Buko san and Doctor P are in da house, so shut the fuck up and look elsewhere for trouble.

:o)

...et voici pour ta demande spéciale. Il n'est jamais trop tard pour laisser un message chez le Docteur P; we're always opened.

Thank you, come again!

http://www.yousendit.com/transfer
.php?action=download&ufid
=73E1D10D5AF749FE

ET

http://www.yousendit.com/transfer
.php?action=download&ufid
=0EDBFDCF5C9599FB

[désolé pour la longueur des liens; copie/colle une ligne à la fois et raboute-les une après l'autre dans ton browser, ça fonctionne]

Buko-san a dit...

Eh ben.... J'ai réussi à passer la journée sans tomber sur des abrutis. Pas mal. Même terminé la journée avec une offre de dernière minute: des passes pour 300 de Zack Snyder (le remake de DAWN OF THE DEAD), adpaté de la BD de Frank Miller.

Bon, disons que c'est divertissant et, euh, ben c'est divertissant. Et ça gicle. Et c'est liché. Et c'est computérisé. Et ça va être laite sur une tivi, c't'es gros effets-là.

Merci des liens ! Le premier est parti ! Yeah ! J'ai un cadeau de retour, woo !