dimanche 9 juillet 2006

Day 3

4 films hier, urgh....... Je viens de m'en couper 2 pour aujourd'hui, une nuit de sommeil n'étant pas de refus....

THE MAID, film de Singapore de Kelvin Tong. Bon, avec cette affiche, j'imagine que vous vous en doutez, c'est un autre film de fantômes, mais je n'ai rien contre ce genre, j'aime bien en fait. Sauf que la recette est définitivement adoptée par tout le monde et les oeuvres efficaces sont maintenant plutôt rares. Techniquement réussi, on fini par s'ennuyer avec l'accumulation de scare-jumps à tout moment....

CITIZEN DOG, nouveau film du mec derrière le disjoncté TEARS OF THE BLACK TIGER, on se retrouve avec un film rempli d'idées avec une imagination débordante. Alors difficile de s'ennuyer, mais on réussi, c'est un peu longuet quoique jamais inintéressant. Tourné en DV PRO, le film développe son look magnifiquement et nous fait tout de même rigoler jusqu'à la fin. Dit comme étant un AMÉLIE POULAIN thaïlandais et pour une fois, la comparaison n'est pas fausse.

BEHIND THE MASK: THE RISE OF LESLIE VERNON de Scott Glosserman. Amusant hommage aux slashers, on avait peur du résultat, ça pouvait aller dans une direction comme dans l'autre, mais on trouve de l'inventivité à tout moment et les blagues frappe dans l'mille. Une équipe de journalistes font un documentaire sur un tueur en série et tranquillement, le mec leur dévoile les secrets du métier (du genre avoir un bon cardio pour être en mesure de rejoindre toutes les victimes courant pour leur vie tout en réussissant à accomplir ceci en marchant tranquillement derrière eux). Une satire plutôt qu'une parodie, le film nous fait passer un bon moment.

Et on termine avec le nouveau film de SV Bell, SHE-DEMONS OF THE BLACK SUN. Détestant THE NIGHT THEY RETURNED, j'étais mal parti. Mais bon, je me suis pointé voulant revoir d'anciennes connaissances et demeurant curieux des nouvelles productions du mec qui réussi à popper un long métrage tout de même régulièrement. Bien content pour lui. D'ailleurs, ce nouvel opus se laisse regarder, on s'y amuse et c'est beaucoup plus réussi que ses autres productions. On retrouve toujours un manque de rythme cependant.... Enfin, le mec s'améliore et sa bizness semble bien fonctionner.

That's it for now.

2 commentaires:

Clifford Brown a dit...

Est-ce que la poitrineuse Élizabeth Faure est dans le nouveau film de Mr. Bell ? C'est la seule christ de raison pourquoi je considérerais éventuellement voir ça !!

Buko-san a dit...

Non, mais Kitty Daly y est.

Et moi, je préfère cette dame. :)